Chez Hortense. Rue des Carmes à La Rochelle

Chez Hortense (4 rue des Carmes à La Rochelle) est un endroit où l’on mange comme chez mamie, autour d’une grande table avec service à la soupière (ou autre grande gamelle), et où l’on danse comme au mariage de la cousine Caro, en poussant tables et chaises pour faire de la place. La déco est... Lire la Suite →

Un roi dans la cité, la suite…

Nous allons les coincer dans le squat qu'ils occupent à l'heure où ils font passer les plaisirs de la chair avant tout autre considération. Les troupes sont motivées. Tous sont fin prêt pour récupérer le quartier sud de la gare, qui a pour principaux attraits ses innombrables planques, recoins et autres souricières en tout genre.... Lire la Suite →

Philippe Jaenada, la suite

A y est , j'ai retrouvé le passage où la femme de Philippe, Anne-Catherine, rencontre pour la première fois les parents de Philippe (La Serpe, Philippe Jaenada, Editions julliard, 2017) : "(...) quand Anne-Catherine a rencontré mes parents (c'était la première fois que je leur présentais une fille, à trente-quatre ans), dans leur pavillon de... Lire la Suite →

Un roi dans la cité

Cette nuit, je me suis encore battu. C'est devenu une habitude. Je suis sorti, paisible, du côté de la rue de la Moulinette et ils me sont tombés dessus.  C'est la bande de la gare, je les connais, je sais ce qu'ils valent mais honnêtement je ne me suis pas méfié. Il faut dire que... Lire la Suite →

Philippe Jaenada, je te kiffe (ainsi que ta femme)

Bon, si vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire Philippe Jaenada, enfilez votre manteau, vos baskets les plus rapides et courez toutes affaires cessantes acheter La petite femelle. C'est l'histoire de Pauline Dubuisson, jeune fille de bonne famille, accusée d'avoir assassiné son amant. Ce qu'elle a fait, au passage. Mais, promis, juré,  craché, on... Lire la Suite →

Olivier Adam, je t’aimais…

Il y a des gens que j'aime d'amour (sans qu'ils le sachent, c'est ça qui est bien) et que j'ai parfois arrêté d'aimer, la mort dans l'âme. Celui dont j'ai envie de vous parler, c'est Olivier Adam. Oui, l'écrivain, c'est que j'ai des références, moi, hum!... Alors, il a écrit Les lisières en 2012, pour... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer